TOUS PUBLICS

Formation continue tout public

Rappel des différents types de formations

 

La formation initiale

Elle correspond à celle suivie en lycée ou en université. Le statut de l’élève est celui du statut scolaire lycéen ou étudiant. Elle désigne la première formation obtenue à la fin d’un cycle d’étude suivi dans le cadre scolaire.

La formation continue

Elle s'adresse à tous les adultes qui sont rentrés dans la vie active, qui ont quitté le système de formation initiale et qui souhaitent progresser dans leur vie professionnelle grâce à l'obtention d'un diplôme ou l'acquisition de nouvelles compétences.

La formation professionnelle

La formation professionnelle permet tout au long d’une carrière d’acquérir les savoirs et compétences permettant de progresser en responsabilités ou organiser une reconversion. Elle débute après la formation initiale, lorsque vous avez commencé à travailler. Elle est accessible à tous, salarié, employé ou demandeur d’emploi.

La formation en alternance

Elle combine à la fois le travail à l’école et celui en entreprise. L’élève aura donc un statut de salarié. Il est donc soumis, comme un salarié classique, aux règles du droit du travail. Il devra être organisé pour concevoir à la fois le travail scolaire et le travail en entreprise.

Il devra avoir une capacité d’adaptation aux exigences de la vie en entreprise : assiduité, ponctualité, tenue professionnelle, langage. L’inscription en alternance n’est possible qu’à une seule condition : avoir trouvé une entreprise qui accepte de former l’élève.

La formation en alternance s'appuie sur deux types de contrat de travail :

Le contrat d’apprentissage : Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail à durée limitée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) entre un jeune et un employeur. Il permet à l'apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA) pendant 1 à 3 ans et d'obtenir un diplôme.

Le contrat de professionnalisation : Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Il permet l’acquisition d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif étant l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.

 

Salariés, demandeurs d'emploi, jeunes et adultes : des organismes pour vous accompagner et vous former sur le territoire :
 

  • ACPPAV CFA de la pharmacie, santé, sanitaire et social Le Technoparc - 14 rue Gustave Eiffel - 78306 Poissy cedex En savoir + : www.acppav.org
  • AFEC 42 Boulevard Victor Hugo - 78300 Poissy En savoir + : www.afec.fr
  • AFIJ (Association de Formation et d'Insertion des Jeunes) 2 bis rue Pierre Ronsard - 78200 Mantes la Jolie En savoir + : www.afij78.fr
  • AFIPE CFA vente et commerce - 7 bis Enclos de l'Abbaye - 78300 Poissy En savoir + : www.afipe.fr
  • AFORP CFIT (Centre de Formation Industriel et Technologique) 6 rue Camélinat - 78711 Mantes la Ville En savoir + : www.aforp.fr
  • AFPA (Agence pour la Formation Professionnelle des Adultes) Rue des Graviers - 78200 Magnanville En savoir + : www.afpa.fr
  • Campus de formation des professions de santé et des métiers d'aide à la personne 1 rue Baptiste Marcet - 78130 Les Mureaux En savoir + : www.campuschimm.fr
  • Centre de Promotion par la Formation 7 rue des Arcades - 78570 Chanteloup-les-Vignes En savoir + : www.chanteloup-les-vignes.fr
  • Ecole de la deuxième chance - E2C78 - 76 rue des Graviers - 78200 Mantes la Jolie En savoir + : www.e2c78.fr
  • GRETA des Yvelines 1 rue des Frères Lumière - 78370 Plaisir En savoir + : www.greta-yvelines.fr
  • IRFSS Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale de la Croix-Rouge Française - 11 boulevard Sully - 78200 Mantes la Jolie En savoir + : www.irfss-idf.croix-rouge.fr
  • ISTY Mantes Mécatronique Systèmes Electroniques Embarqués - 28 boulevard Roger Salengro - 78711 Mantes la Ville En savoir + : www.isty.uvsq.fr
  • IUT 7 rue Jean Hoët - 78200 Mantes la Jolie En savoir + : www.iut-mantes.uvsq.fr
  • L'EA ITEDEC - 27 rue du Chantier d'Hérubé - 78410 Aubergenville En savoir + : www.ecole-lea.fr
  • Les Compagnons du Devoir CFA  - 23 rue du professeur Emile Sergent - Le Moulin Saint-Christophe - 78680 Epône En savoir + : www.compagnons-du-devoir.com
  • SUPII Mécavenir - 63 boulevard Roger Salengro - 78711 Mantes la Ville En savoir + : www.mecavenir.com

Autres organismes sur les territoires voisins

  • CFA du CEZ Parc du Château - Bergerie Nationale CS 40 609 - 78514 Rambouillet En savoir + : www.bergerie-nationale.educagri.fr
  • CHEP (Centre Horticole d'Enseignement et de Promotion) 43 rue du Général de Gaulle - 78490 Le Tremblay-sur-Mauldre En savoir + : www.chep78.fr
  • CFA de la Chambre des métiers et de l'artisanat des Yvelines 17 avenue du Général Mangin - 78008 Versailles En savoir + : www.cfa-cmy.fr
  • CFA Institut de l'environnement Urbain - CAMPUS Véolia rue d'Ecancourt - 95280 Jouy-le-Moutier En savoir + : www.campus.veolia.fr
  • GARAC Ecole nationale des professions de l'automobile - 3 boulevard Gallieni - 95100 Argenteuil En savoir + : www.garac.com
  • EPSS 13 boulevard de l'Hautil - 95094 Cergy cedex En savoir + : www.epss-edu.com

 

16–25 ans : les missions locales

Les missions locales sont des associations qui ont pour mission d’aider les jeunes sortis du système scolaire depuis plus d'un an (de 16 à 25 ans) à réaliser leur insertion. Pour y parvenir, elles proposent un suivi global des publics, en intégrant les besoins sociaux (logement, santé, famille…), de formation et d’emploi.
 

  • Mission locale du Mantois
    Centre Commercial Mantes II
    Bâtiment Le Cube
    Allée des Médecins
    78200 Mantes-la-Jolie
    Tél. : 01 30 94 23 44

Pour plus d'infos : www.mission-locale-mantois.com

Mission locale intercommunale des Mureaux

  • Espace de l’économie et de l’emploi
    38 avenue Paul Raoult
    78130 Les Mureaux
    Tél. : 01 30 91 21 50

Pour plus d'infos : www.ml-lesmureaux.com

  • Mission locale Intercommunale de Poissy-Conflans-Sainte-Honorine 78
    19 Boulevard Devaux
    78300 Poissy
    Tél. : 01 30 06 30 08

Pour plus d'infos : www.ville-poissy.fr

 

Le Titre Professionnel

Favoriser l’évolution professionnelle ou le retour à l’emploi
 

Un titre professionnel est une certification professionnelle délivrée, au nom de l’État, par le ministère chargé de l’emploi. Il atteste que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’un métier.

Il permet de favoriser l’évolution professionnelle ou le retour à l’emploi de son titulaire et s’obtient au terme d’un parcours de formation professionnelle, ou par le biais de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

A qui s’adressent les titres professionnels ?

Les titres professionnels s’adressent à toute personne souhaitant acquérir une qualification professionnelle.

Les titres professionnels concernent plus précisément :

  • Les personnes sorties du système scolaire et souhaitant acquérir une qualification dans un secteur déterminé, notamment dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage,
  • Les personnes expérimentées souhaitant faire valider les compétences acquises en vue d’une promotion sociale par l’obtention d’une qualification reconnue,
  • Les personnes souhaitant se reconvertir qu’elles soient en recherche ou en situation d’emploi,
  • Les jeunes, dans le cadre de leur cursus initial, déjà titulaires d’un diplôme de niveau V souhaitant se spécialiser sur un titre professionnel via l’apprentissage.

Le titre professionnel est divisé en 5 niveaux :

  • Le niveau V (2 ans après la 3ème) atteste d’un niveau de formation équivalent à celui du Brevet d’études professionnelles (BEP) ou du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP),
  • Le niveau IV (Bac) marque un niveau de formation équivalent à celui du Brevet Professionnel (BP), du Brevet Technicien (BT), du Baccalauréat Professionnel ou du Baccalauréat Technologique,
  • Le niveau III (Bac+2) certifie un niveau de formation équivalent à celui d’un Diplôme des Instituts Universitaires de Technologie (DUT), d’un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou d’un diplôme de fin de 1er cycle de l’enseignement supérieur,
  • Le niveau II (Bac+ 3/4) est équivalent à celui de la Licence,
  • Niveau I (Bac+5 et plus) atteste un niveau de formation équivalent à celui de Master, titre d'ingénieur.

 

Le certificat CléA

Le certificat Cléa a été créé par le COPANEF (Comité Paritaire Interprofessionnel National pour l’Emploi et la Formation), ce certificat peut être obtenu pour tous les dispositifs de la formation professionnelle, et notamment avec le Compte Personnel de Formation (CPF).

Son objectif est de permettre à tout individu d’acquérir et de faire valider les connaissances et compétences nécessaires à l’exercice d’une activité professionnelle.

Unique et commune à tous les secteurs, la certification CléA permet à chacun de continuer à apprendre tout au long de son parcours professionnel, de manière à s’adapter aux évolutions dans tous les domaines.

Pour plus d'infos : certificat-clea.fr

 

Le Compte Personnel d'Activité (CPA)

Le Compte Personnel d'Activité (CPA) vous accompagne à chaque étape de votre vie professionnelle. Il rassemble le Compte Personnel de Formation (CPF), le Compte Personnel Pénibilité (CPP), le Compte d'Engagement Citoyen (CEC).

Nouveau !
Depuis le mercredi 15 mars 2017, tout salarié peut financer son permis de conduire B au moyen de son CPF (Compte Personnel de Formation) au cours d’une formation professionnelle (code et conduite) ce, sous certaines conditions. 

Pour plus d'infos : legifrance.gouv.fr  - Article 66  /  Décret n° 2017-273 du 2 mars 2017 

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation, alimenté en heures, est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF) mais les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du DIF et pourront les mobiliser jusqu'au 31 décembre 2020. Le CPF comme indiqué ci-dessus, fait partie du Compte Personnel d'Activité (CPA).

Il recense :

  • les heures de formations acquises par le salarié tout au long de sa vie active et jusqu'à son départ à la retraite,
  • les formations dont peut bénéficier personnellement le salarié.

Ces formations permettent notamment soit :

  • d'acquérir une qualification (diplôme, titre professionnel, etc...)
  • soit, d'acquérir le socle de connaissances et de compétences
  • soit, d'être accompagné pour la validation des acquis de l'expérience (VAE)
  • soit, de réaliser un bilan de compétences,
  • ou de créer ou reprendre une entreprise.

Pour avoir accès à ces informations personnalisées (heures, formations éligibles), il convient de se connecter au site internet dédié au CPF et d'ouvrir un compte en étant muni de son numéro de sécurité sociale

Où s'adresser ?

Sur site : Une fois votre compte créé en ligne vous pouvez obtenir des informations sur l'utilisation sur site www.moncompteformation.gouv.fr

Par téléphone : 02 41 19 22 22 - du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel non surtaxé)

Par messagerie : depuis votre espace sécurisé pour poser une question

Qui est concerné ?

Le CPF s'adresse à tout salarié.

Quel est son fonctionnement ?

Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond. Les heures restent acquises même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi. Des ajouts d'heures sont toutefois possibles au-delà de ce plafond.

Pour un salarié à temps plein :

L'alimentation du compte se fait à hauteur de :

  • 24 heures par année de travail jusqu'à l'acquisition d'un crédit de 120 heures,
  • puis 12 heures par année de travail, dans la limite d'un plafond total de 150 heures. Lorsqu'il atteint 150 heures, le compte n'est plus alimenté.

En pratique, un salarié à temps plein acquerra 120 heures en 5 ans, puis les 30 heures restantes en 2 ans et demi.

Pour un salarié non qualifié :

L'alimentation du compte se fait à hauteur de :

  • 48 heures par année de travail jusqu'à l'acquisition d'un crédit de 400 heures pour un salarié à temps plein qui n'a pas atteint un niveau de qualification sanctionné par :

- un diplôme de CAP/BEP,

- soit, un titre professionnel enregistré et classé au niveau 5 du RNCP,

- soit, une certification reconnue par une convention collective nationale de branche.

Pour un salarié à temps partiel, l'alimentation du compte est calculée proportionnellement au temps de travail effectué, sous réserve de dispositions plus favorables prévues par un accord collectif d'entreprise ou de branche.

Comment le compte peut-il être abondé ?

Dans 3 cas :

  • si un accord le prévoit (accord d'Etat, de branche ou d'entreprise)
  • si, dans les entreprises d'au minimum 50 salariés, l'employeur n'a pas réalisé l'entretien professionnel prévu tous les 2 ans et que le salarié n'a pas obtenu au moins 2 éléments parmis les 3 suivants : une certification, une formation ou une progession salariale ou professionnelle au moins tous les 6 ans. Dans ce cas, le compte est abondé de 100 heures de formations complémentaires pour un salarié à temps plein, et 130 heures pour un salarié à temps partiel,
  • si les heures sont insuffisantes pour suivre une formation. Pour obtenir des informations sur la manière dont peut être complété le compte, il est recommandé au salarié de solliciter l'aide gratuite d'un conseiller en évolution professionnelle ou de s'adresser à son employeur ou à sa direction des ressources humaines.

Comment peut-on utiliser ces heures ?

La mobilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié. L'employeur ne peut donc pas imposer à son salarié d'utiliser son CPF pour financer une formation. Il faut l'accord du salarié et son refus d'utiliser son CPF ne constitue pas une faute.

Lorsqu'un salarié utilise son CPF, ses heures de Dif acquises et non utilisées doivent être mobilisées en priorité. Elles sont mobilisables jusqu'au 31 décembre 2020.

Quelle en est la démarche ?

Si le salarié souhaite participer à une formatin se déroulant pendant son temps de travail, il doit s'adresser à son employeur et lui demander son autorisation au moins :

  • 60 jours avant le début de la formation (si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois),
  • ou 120 jours avant le début de la formation (si celle-ci a une durée supérieure à 6 mois)

L'employeur quant à lui, dispose de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L'absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande de formation.

En revanche, lorsque la formation demandée est suivie en dehors du temps de travail, le salarié n'a pas à demander l'accord de son employeur et peut mobiliser ses heures de formation librement.

 

Créer sa boîte - Accélérateur de projets en Île-de-France

Vous souhaitez créer ou reprendre une entreprise mais vous n'avez pas d'idée de business ? Vous avez une idée mais vous ne savez pas vraiment comment avancer ? Vous ne connaissez pas les aides financières ?

Pour plus d’infos : creersaboite.fr